Xtreme Dodo Trail

50km | 3500m+

L’ile Maurice se positionne aujourd’hui comme un nouvel eldorado de la course en montagne et du trail.

Le Xtreme Dodo Trail est un parcours 100% ‘montagne’ : une course difficile et technique mais tellement magnifique…

Ce trail, semé d’embûches, est une exploration de l’île Maurice par les sommets, avec des ‘single tracks’, du vertical, de l’aérien, des pourcentages rarement vus sur les courses. L’occasion rêvée de traverser des univers et des paysages uniques sur un tracé de 50 kms avec un dénivelé positif de 3500m. Ce parcours aux multiples trésors et panoramas époustouflants est un véritable bijou pour les trailers qui aiment se donner à fond, aller au bout de leurs limites. Vous qui rêvez du Paradis, une traversée d’enfer ne vous fait certainement pas peur, foncez pour l’aventure.

  • Date: Dimanche 13 juillet 2014
  • Lieu de départ: Le Morne
  • Lieu d’arrivée: Riverland
  • Distance: 50 km
  • Altitude maximum: 828 m
  • Total dénivelé positif: 3500 m
  • Heure de départ: 5h30
  • Temps du vainqueur (estimation): 5h45
  • Temps limite: 15 heures de course
  • Nombre de coureurs: 150 maximum

xdt2013_profile

xtreme_ravito

Le Xtreme Dodo Trail débute au pied du  Morne Brabant,  rocher célèbre, refuge des marrons au  18e siècle et classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco,  et se terminera sur la plaine du centre sportif le River Land à Tamarin.

Le départ est dans la nuit à la frontale, pour la première heure, le lever du jour étant prévu au mois de juillet aux environs de 6h30. Les sept premiers kilometres  sont du style ‘roulant’ et plat sur un chemin longeant la mer, et traversant le village de pêcheurs du Morne jusqu’au domaine de Baie du Cap, c’est la seule partie de route de ce trail.

Ce premier domaine privé situé au sud ouest de l’ile est un immense domaine où se pratique la chasse aux cerfs. Les coureurs emprunteront un chemin qui monte graduellement dans la forêt avec des parties à 10 et 15%.

Deux kilomètres plus loin, une petite échelle permet de passer au dessus de la clôture et  d’entrer dans le domaine de Mont sur Mont. L’altitude de 260 m et le sentier traverse le premier pic,  le Piton la Prairie haut de 550m. La vue vers le sud et l’ouest de l’ile est magnifique, d’un côté Chamarel et ses collines, et de l’autre le majestueux Morne Brabant qui émerge d’un lagon bleu turquoise lumineux !

Le sentier est technique avec les différents ‘pièges’ classiques, sol glissant, racines, roches, branches, etc… après une succession de petites montées et de descentes, le sentier traverse le prochain pic, Piton du Fouge,  600 m de haut,  puis un autre, Montagne la Porte, 550 m. La vue sur l’ile aux Bénitiers et le lagon des Fonds Blancs, connu pour son eau cristalline, est à couper le souffle.

Après ces 5 kms de sentiers et trois pics, une petite descente de quelques centaines de metres sur un chemin de terre et, enfin, le premier poste de ravitaillement, le PK 1, au km 12.

Laissant le domaine de Mont sur Mont pour entrer dans celui des Griffiths, le parcours progresse vers l’ouest de l’ile sur une partie roulante et facile. Le sentier,  moins technique, passe à travers un sous bois bien ombragé où tous peuvent alterner marche et course.

Après une petite bosse, le sentier se redresse assez abruptement et passe par le sommet du Piton Canot, 550 m, et offre une première vue panoramique de toute beauté de la région.

La descente vers Chamarel est raide et pentue, le sentier très technique, avec quelques montées et descentes, avant l’arrivée au deuxième ravitaillement, PK 2, au km 16 à une altitude de 250 m.

Il faut traverser la route pour retrouver le sentier qui monte vers le point culminant de l’ile, le Piton de la Rivière Noire et ses 828 m, la montée au début progressive,  devient très pentue vers la fin où on doit même s’aider de ses mains ! La vue panoramique de l’ile est phénoménale et intégrale : les lagons, l’océan, la forêt….à couper le souffle !

700m de sentier, souvent très boueux , traverse la crête vers le Grand Piton avant d’entamer la longue descente vers les Gorges de la Rivière Noire, tantôt par un single track, tantôt sur de la rocaille très raide et technique, et finalement à travers un sous bois de técoma jusqu’à la rivière. Une fois sur le chemin de 4×4, les coureurs prennent à droite jusqu’au radier et au troisième poste de ravitaillement, PK 3, au km 25 à une altitude de 100 m.

La montée est pratiquement permanente pendant les 5 prochains kms jusqu’à 650 m d’altitude. Une fois le plateau de Maccabe atteint, les trailers prendront à gauche en direction du kiosk de Maccabe. 2 kms plus loin, où se trouve le 4ème poste de ravitaillement, PK 4, au km 32.Ce point de vue est magnifique avec en panorama, tout l’ouest de l’ile tel une oeuvre d’art !

La descente très technique et pentue de Zepol sera de taille et demandera un minimum de concentration et de vigilance de la part des trailers, avec des portions à plus de 30% !

Puis, une petite descente longue de 500m, avant d’attaquer le sentier abrupt et technique de Fil, ensuite c’est  à nouveau du plat jusqu’au Parking des Gorges.

A peine 900 m de bitume, et c’est parti pour le premier quart de la montée de Brise Fer. Cette montée par le sentier de Brise Fer est bien raide, et à peine le plateau atteint, les trailers traverseront par-dessus l’échelle pour entrer dans le Chassé de Senneville et sortir du Parc National, au km 36.

Pendant les quatre prochains kilomètres, on se croirait en Afrique. Cette partie de l’ile est aride et l’herbe souvent jaunie par la chaleur et le manque d’eau ! Des arbres épineux et robustes, tels l’Acacia ou le Tamarinier,  font partie de la végétation typique de cette région.

Le chemin descend graduellement, traverse à proximité d’un petit ruisseau où viennent s’abreuver les nombreux cerfs et «cochons marrons» du domaine, puis remonte pour descendre à nouveau dans une autre partie du chassé, et cela jusqu’à l’échelle qui donne accès au domaine privé de Matala, et le cinquième poste de ravitaillement, PK 5,  au km 40.

A peine sorti du domaine, le chemin monte vers la droite pendant 1 km, puis se dirige vers la gauche et entre dans le domaine de St. Martin. Une petite montée le long d’un chemin vers un pic de 250 m, puis descente dans la rocaille, une autre échelle et nous allons attaquer le dernier sommet du parcours la Tourelle de Tamarin et ses 548 m.

A la moitié de la montée, il y aura un point d’eau, le PK 6, au km 45. La première partie de l’ascension se fait par un chemin qui laisse vite place à un sentier raide et technique jusqu’au sommet de la montagne. La récompense est de taille, le paysage est de toute  beauté, d’un côté la Baie de Rivière Noire et le Morne Brabant au loin, l’océan en face, la Baie de Tamarin et Flic en Flac sur la droite, et les plaines de Yémen et le Plateau Central vers l’est. Attention. la descente est redoutable; abrupte et souvent très poussièreuse,  avec des parties rocailleuses et instables !

Après environ 400 m de descente technique, le sentier cède la  place à un chemin où une belle descente nous mène au bas de la montagne. Vers la fin, le chemin est presque à l’horizontale, puis reprend sa progression pour traverser un sous bois et arriver sur les berges de la rivière de Tamarin.

Cette partie ombragée longe la rivière sur la gauche, et l’école Paul et Virginie sur la droite. Nous continuons sur une piste qui traverse sous le pont de Tamarin pour sortir directement sur la magnifique plaine du centre sportif du Riverland, lieu même de l’arrivée, et du village du Dodo Trail 2013!